dimanche 8 février 2015

2015 commence bien !

4 mois déjà ! Que le temps passe vite ! Nous voici donc déjà en 2015 et nouvelle visite de contrôle.

Un petit quart d'heure d'attente puis c'est l'heure. Une dizaine de minutes plus tard, me voici à nouveau rassuré : RAS pour ce qui concerne la base de langue.

Seul souci, effet secondaire de la radiothérapie et du manque de salive : la fragilité des dents qui se cassent pour un rien. Résultat, visite prochaine chez le dentiste pour un état des lieux et un "ravalement de façade" à prévoir.
Embêtant mais "y'a pas mort d'homme" !

Pour cette année, 4ème déjà, on passe à un rythme de visites semestriel. Rendez-vous donc en septembre. L'année prochaine, on poursuivra ce suivi , si tout continue à bien aller, avec une unique visite annuelle.

Des fois, je serais tenté de dire "on tient le bon bout !"... mais bon, soyons raisonnable et attendons fin 2016 pour franchir le seuil des 5 ans.

En attendant, je vous donne donc rendez-vous à la rentrée. Portez-vous bien et, surtout, profitez de la vie !

Mes pensées les plus amicales et encourageantes à mon amie Yolande qui vient, elle, de débuter son combat.

jeudi 18 septembre 2014

Aujourd'hui, c'est visite de contrôle

4 mois ! Déjà ! Je n'ai pas vu le temps passer depuis ma désormais avant-dernière visite. C'est, ou plutôt c'était donc aujourd'hui le rendez-vous avec l'ORL pour le petit check-up habituel. 
Au rituel "Comment allez-vous ?", je ne peux que répondre que je lui donnerai la réponse en sortant du bureau... comment peut-il en être autrement ? ;-)

Palpation du cou ; de la gorge au haut de la poitrine. Pas de trace de ganglion. Et d'un !

On poursuit, enfin surtout lui, par une petite visite : départ la première narine pour une arrivée dans la gorge puis seconde narine. La caméra n'affiche rien de spécial, hormis les habituels polypes qui y ont élu domicile depuis maintenant bien longtemps. Two points ! 

Dernière "épreuve" pour  moi, la palpation de l'intérieur de la bouche. Un coup à droite, un coup à gauche. Examen indispensable pour détecter toute anomalie mais qui, il faut bien l'avouer, n'est pas le plus agréable à subir. Et de trois !

C'est donc avec un grand sourire que je réponds alors à sa question "Ça va bien !". Ce qu'il me confirme en me donnant rendez-vous en janvier prochain. L'occasion, je lui dis, de se présenter nos vœux pour 2015. 

Je ne peux m'empêcher, en rédigeant ce post, de relire celui du 19 septembre 2011... Je venais de terminer mes 2 premières semaines de traitement et n'étais pas encore "entré dans le dur". C'est à la fois si loin et si proche...

Je vous donne donc rendez-vous dans 4 mois, en vous souhaitant plein de bonnes choses, à vous et vos proches. 

samedi 24 mai 2014

Et hop ! Plus de CIP

La CIP, ou Chambre Implantable Percutanée, est un dispositif qui permet d'injecter le produit de la chimiothérapie sans abîmer le système veineux. On me l'avait posée en août 2011, juste avant ma 1ère injection, sous anesthésie générale.
Depuis, elle était là, en haut de la poitrine, sans me déranger outre mesure. Elle me servait même à m'indiquer si j'avais grossi ou maigri ; en la touchant je croyais me rendre compte de la couche de graisse qui la recouvrait... indication de prise ou perte de poids. Sans doute très illusoire puisqu'elle était juste sous la peau... mais bon... j'avais pris l'habitude... ;-)

Je savais que je pouvais la garder quelques temps et ne m'inquiétais pas ; même si certains me signalaient avoir retiré la leur rapidement pour éviter d'éventuelles infections, risque bien réel. Malgré tout, enlever cette "chose" de mon petit corps sensible sous anesthésie locale ne me faisait pas plus envie que cela...

Je discutais il y a quelques semaines avec une collègue qui me disait avoir ôté la sienne très vite et me confirmais que si la pose pouvait être désagréable, la retirer n'était absolument pas douloureux. Je me suis donc dis que, bon, je pouvais lui faire confiance et me décidais...

L'opération a donc eu lieu mercredi en tout début d'après-midi... et, en 1/4 h, ça y était, ce corps étranger, dernier témoin de cette histoire, avait disparu.
Et la collègue avait totalement raison, on ne sent absolument rien du tout ! Si donc, vous aussi, êtes dans cette situation, allez-y sans crainte ! 

Voilà une nouvelle étape franchie... Prochain rendez-vous en septembre pour la visite de contrôle... et un petit post ensuite.
En attendant, je vous souhaite un excellent été et n'oubliez de profiter de la vie ! 

mardi 13 mai 2014

1ère visite 2014

Du retard, c'est certain, j'en ai pris avec ce rendez-vous ! Déplacements, réunions pour ma part, médecin non présent à temps complet à l'hôpital... Bref, aujourd'hui 13 mai 2014, c'est ma première visite de contrôle de l'année... visite qui aurait dû avoir lieu en mars ! Oups !

Bon, après un dernier quart d'heure d'attente, lié à une urgence, me voici installé pour un examen détaillé de la bouche, avec une fibroscopie en plus.

Verdict : base de langue souple, rien de spécial à signaler ! Quelque part, un ouf de soulagement ! 

On parle de la CIP qu'on peut maintenant enlever et, dans la foulée, rendez-vous est pris pour mercredi 21 mai prochain pour cette petite opération. Ce dernier "vestige" ôté, je franchirai un pas encore. 

Je vous donne donc rendez-vous le 21 en fin de journée, ou le 22, pour un petit post de compte-rendu. 
En attendant, portez-vous bien et profitez de la vie ! Elle est si précieuse ! 

mardi 29 octobre 2013

Putain ! Deux ans !!

Vendredi dernier, 25 octobre, une date toute particulière pour moi. Et oui, il y a deux ans, jour pour jour prenaient fin les séances de radiothérapie, Tout n'était pas encore terminé loin de là, mais une première étape était franchie... non sans mal.

Ce vendredi donc, j'avais rendez-vous avec l'ORL pour la traditionnelle visite trimestrielle. Au vu de la fibroscopie passée dix jours avant, j'étais donc, pour la première fois, plutôt optimiste. Après m'avoir bien regardé la bouche à l’œil nu puis au fibroscope. Le verdict tant espéré tombe : tout va bien ! 
Croyez-moi, malgré une relative confiance avant cette visite, se l'entendre confirmer est un vrai bonheur ! :-D

En retournant, tout léger, vers mon bureau, je repensais rapidement à ces 2 années passées. L'épée de Damoclès est donc remontée d'un cran mais encore 3 ans tout de même avant d'employer le mot "guérison".
J'ai donc gagné une bataille mais pas encore la guerre.
Petit changement dans la périodicité des visites ; elles seront désormais espacées de 4 mois.
Je vous donne donc rendez-vous fin février pour la prochaine et vous souhaite, en attendant, plein de très bonnes choses !